pick-up


pick-up

pick-up [ pikɶp ] n. m. inv.
• 1928; mot angl. (1867), de to pick up « ramasser, recueillir »
Anglic.
1Techn. Dispositif servant à recueillir et transformer en courant variable des vibrations sonores enregistrées sur disques. lecteur. Cour. Bras, tête de pick-up.
2Vieilli Électrophone. tourne-disque.
3Petite camionnette à plateau découvert.
4Techn. Dispositif de ramassage automatique du fourrage.

pick-up nom masculin invariable (anglais pick-up, de to pick up, recueillir) Lecteur électrique de disque de phonographe. Synonyme de ramasseur. Véhicule automobile utilitaire léger comportant un plateau non recouvert avec ridelles. Pièce du moulinet à tambour fixe, destinée à rattraper le fil et à le rembobiner. ● pick-up (synonymes) nom masculin invariable (anglais pick-up, de to pick up, recueillir) Véhicule automobile utilitaire léger comportant un plateau non recouvert avec...
Synonymes :

pick-up
n. m. inv. (Anglicisme)
d1./d TECH Dispositif de lecture servant à transformer en oscillations électriques les vibrations mécaniques enregistrées sur disque.
d2./d TECH Dispositif qui, sur une machine agricole, sert au ramassage, au pressage du foin.
d3./d Véhicule à plateau découvert.

⇒PICK-UP, subst. masc.
A. —1. ÉLECTRO-ACOUST. Dispositif de lecture servant à transformer en oscillations électriques des vibrations sonores enregistrées. Synon. lecteur. Tête de pick-up mobile s'adaptant sur tous nos appareils (Catal. jouets [Louvre], 1936). Les têtes de pick-up sont équipées d'un saphir, les aiguilles d'acier étant de plus en plus abandonnées (Électron. 1960):
♦ ... puisque c'est la forme du sillon et le profil du graphique qui créeront à eux seuls, la vie sonore des appareils à diaphragme ou à pick-up...
Arts et litt., 1935, p.88-10.
2. P. méton. Phonographe électrique. Synon. électrophone, tourne-disques. Prise pick-up (en appos). Dans le cas du théâtre radiophonique, on pourra mélanger aux voix des acteurs recueillies par un microphone d'autres voix relayées par des pick-up, ou des bruits, ou de la musique (Arts et litt., 1935, p.40-5). Peut-être ce pouvoir que nous confère le pick-up d'ouïr aussi souvent qu'il nous plaît ce qui ne devrait être entendu qu'une seule fois, viole-t-il un loi non écrite du royaume de l'harmonie (MAURIAC, Journal 2, 1937, p.129). Je ne dormais pas mais je mettais sur le pick-up au pied de mon lit des disques lents, sans mélodie, juste cadencés (SAGAN, Bonjour tristesse, 1954, p.92).
Rem. ,,Usuel en ce sens vers 1935, le mot a reculé ensuite devant électrophone (...) ou tourne-disques`` (DUPRÉ 1972). Prise tourne disque devrait remplacer prise pick-up (PU) (d'apr. le Journal Officiel, 18 janv. 1973).
B.PHYS. NUCL. Réaction nucléaire sans formation de noyau composé dans laquelle le projectile expulse un des nucléons du noyau cible. Voir Hist. gén. sc., t.3, vol. 2, 1964, p.366.
Rem. Synon. proposés: rapt, (fam.) piquage (Déf. Lang. fr., 1966, n ° 32, p.39; Arrêté du 12 janv. 1973 ds Journal Officiel, 18 janv. 1973).
C.AGRIC. Dispositif servant au ramassage du fourrage, de la paille, des légumineuses, placé à l'avant des machines agricoles. Le pick-up ou plutôt, en français, le ramasseur réalise le ramassage de l'andain au moyen de dents métalliques, souples ou non, articulées sur des barres transversales (Lar. agric. 1981).
D.PÊCHE. ,,Partie du moulinet à tambour fixe servant, après le lancer, à ramener correctement la ligne sur la bobine`` (SCHREINER 1975). Le pick-up peut avoir la forme d'un crochet, d'un doigt, d'une anse de panier ou s'escamoter complètement (POLLET 1970).
Prononc. et Orth.:[pikoep]. Plur. des pick-up. Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p.287: un picup ou pikup plur. des picups ou pikups. Étymol. et Hist.1. a) 1928 «dispositif électrique de formation du son à partir d'oscillations mécaniques» (M. ADAM, Encyclopédie de la radio ds HÖFLER Anglic.); b) 1933 p.ext. «appareil comportant un tourne-disque avec pick-up, un amplificateur et un haut-parleur» (VERCEL, Cap. Conan, p.252); 2. 1933 «dispositif de ramassage du fourrage, de la paille ou des légumineuses» (Le Génie civil, 18 mars, 255a ds HÖFLER Anglic.); 3. 1950 «sorte de camionnette» (L'Automobile et la motocyclette, 79a, ibid.); 4. 1964 phys. nucl. (supra). Empr. à l'angl. pick-up, substantivation du verbe to pick up «ramasser, recueillir, extraire», désignant dep. le XIXes. différents systèmes de ramassage ou de récupération (cf. NED), att. dep. 1926 dans la désignation du dispositif électrique de lecture et de transmission du son des phonographes, en 1939 en apposition pour qualifier un type de camion, en 1946 dans le comp. pick-up baler désignant une machine agricole et dep. 1950 comme terme de phys. nucl. (NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.:27. Bbg. CHICOYNE (L.). Du phonographe au pick-up. Meta. 1972, t.17, pp.170-171. —GALL. 1955, p.218.

pick-up [pikœp] n. m. invar.
ÉTYM. 1928, in Höfler; angl. pick up, du v. to pick up « ramasser, recueillir ».
1 Techn. et vieilli. Dispositif servant à recueillir et transformer en courant variable des vibrations sonores enregistrées sur disques. Lecteur (II., 1.). || Pick-up d'un tourne-disque. || Pick-up électromagnétique, à cristal piézo-électrique. || Pick-up à tête amovible, tournante.Bras de pick-up.
2 Cour. Électrophone, tourne-disque. || Mettre un disque sur le pick-up, sur le tourne-disque. || Table, tête de lecture, amplificateur, haut-parleur d'un pick-up. || Récepteur de radio muni d'une prise de pick-up (abrév. : P. U.).
1 Il m'est apparu, grâce au pick-up, que la gêne (…) qui, dans une salle de concert, naissait de mille petites causes (…) que ce malaise disparaissait d'un coup dans la pièce familière où j'étais seul avec la musique choisie par moi, selon mon cœur ce soir-là.
F. Mauriac, Journal, III, p. 52.
Variante orthographique plaisante, conforme à la prononciation : piqueupe.
2 Le barman avait une casquette blanche de marin et le piqueupe dévidait en sourdine une chanson de mer.
M. Aymé, Travelingue, p. 218.
3 (…) en sifflotant vaguement un air qu'il ne connaissait pas et dans lequel, plus musicien, il aurait pu reconnaître celui que déversait le piqueupe du manège (…)
R. Queneau, Pierrot mon ami, éd. L. de Poche, p. 65.
REM. Même dans cet emploi non technique, le mot tend à vieillir.
3 (1933, in Höfler). Techn. (agric.). Dispositif de ramassage automatique (fourrage, etc.). Picker.
4 (1950, in Höfler; de l'anglo-amér. pickup, forme abrégée de pickup truck « camion de ramassage »). Petite camionnette à plateau découvert.Véhicule tout terrain à châssis court.
5 (Av. 1966). Phys. Réaction nucléaire sans formation de noyau composé, dans laquelle le projectile enlève un des nucléons du noyau cible. Recomm. off. : rapt (Journ. off., janv. 1973).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pick — steht für: Pick (Werkzeug), ein beim Lockpicking verwendetes Werkzeug Pick (Betriebssystem), ein Betriebssystem Pick (Wurstfabrik), gegründet 1869 von Márk Pick Pick (Logistik), eine logistische Tätigkeit bzw. Zähleinheit Pick Motor Company,… …   Deutsch Wikipedia

  • pick — Ⅰ. pick [1] ► VERB 1) (often pick up) take hold of and move. 2) remove (a flower or fruit) from where it is growing. 3) choose from a number of alternatives. 4) remove unwanted matter from (one s nose or teeth) with a finger or a pointed… …   English terms dictionary

  • Pick — (p[i^]k), v. t. [imp. & p. p. {Picked} (p[i^]kt); p. pr. & vb. n. {Picking}.] [OE. picken, pikken, to prick, peck; akin to Icel. pikka, Sw. picka, Dan. pikke, D. pikken, G. picken, F. piquer, W. pigo. Cf. {Peck}, v., {Pike}, {Pitch} to throw.] 1 …   The Collaborative International Dictionary of English

  • pick — pick1 [pik] vt. [ME pykken, var. of picchen, to PITCH2] Weaving to throw (a shuttle) n. 1. one passage or throw of the shuttle of a loom 2. one of the weft threads, or filling yarns pick2 [pik] n. [ …   English World dictionary

  • pick — [pɪk] verb pick up phrasal verb 1. [intransitive] if business or trade picks up, it improves 2. [transitive] pick something → up informal to buy something, especially for a low price: • Homes here can be picked up for as little as £30,000 …   Financial and business terms

  • pick up — {v.} 1. To take up; lift. * /During the morning Mrs. Carter picked up sticks in the yard./ 2. {informal} To pay for someone else. * /After lunch, in the restaurant, Uncle Bob picked up the check./ 3. To take on or away; receive; get. * /At the… …   Dictionary of American idioms

  • pick up — {v.} 1. To take up; lift. * /During the morning Mrs. Carter picked up sticks in the yard./ 2. {informal} To pay for someone else. * /After lunch, in the restaurant, Uncle Bob picked up the check./ 3. To take on or away; receive; get. * /At the… …   Dictionary of American idioms

  • Pick — Pick, n. [F. pic a pickax, a pick. See {Pick}, and cf. {Pike}.] 1. A sharp pointed tool for picking; often used in composition; as, a toothpick; a picklock. [1913 Webster] 2. (Mining & Mech.) A heavy iron tool, curved and sometimes pointed at… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pick-up — auch: Pick|up 〈[ ʌ̣p] m. 6〉 1. Tonabnehmer 2. 〈Kfz〉 Personenkraftwagen, bei dem sich anstelle der Rücksitze eine offene Ladefläche befindet [<engl. pick up „aufnehmen“] * * * Pick up [pɪk |ap , engl.: pɪkʌp ], der; s, s [engl. pick up, zu: to… …   Universal-Lexikon

  • pick-up — ♦♦♦ pick ups also pickup 1) N COUNT A pick up or a pick up truck is a small truck with low sides that can be easily loaded and unloaded. 2) N SING: usu N in n A pick up in trade or in a country s economy is an improvement in it. ...a pick up in… …   English dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.